Contre l’interdiction de l’alpinisme et de l’escalade dans le massif du Sancy (Puy de Dôme)

L’ECI soutient la FFME Auvergne Rhône Alpes et le CT FFME 63 (Puy de Dôme) dans sa lutte juridique contre l’interdiction de l’alpinisme et de l’escalade dans la Réserve Naturelle Chastreix Sancy par un don de 100€.
Cette souscription a récolté à ce jour environ 5700€ sur les 20000 € nécessaires à l’action.
Vous aussi pouvez contribuer, même modestement, à cette action contre une situation qui crée un précédent reproductible ailleurs à l’avenir; dans ce contexte les Calanques elles-mêmes, ainsi que d’autres espaces sensibles sont de plus en plus menacés… 

Pour contribuer

5 juillet – collecte terminée

Le CT63 et la Ligue Auvergne Rhône Alpes de la FFME ont engagé le cabinet d’avocats Huglo Lepage pour faire une demande d’abrogation partielle du décret de création de la Réserve Nationale Naturelle de Chastreix Sancy (63) qui interdit la pratique de l’escalade et de l’alpinisme.
Cette action est au service de tous et les fonds collectés ont pour objet de couvrir les frais du cabinet d’avocats.
Si un reliquat aprés règlement des honoraires subsiste, 50% de la somme seront versés à la RNN de Chastreix Sancy et les 50 % restant seront donnés à une structure qui aurait besoin de fonds pour défendre l’accès des espaces de nos pratiques.

Plus de 150 manifestants se sont regroupés au pied du Verrou du Bas dans le Sancy le 28 avril dernier. © Rémi DUGNE

Pour plus d’informations : FFME Rhône-Alpes, La Montagne, Blog la Voie en libre

Entretien Comboire !!!

MERCI beaucoup à l’un de nos Ecéistes Thierry A., qui a entrepris SEUL le lifting des secteurs de COMBOIRE ,  avec l’aide matérielle du CT38 FFME. (Et après démonstration conjointe ECI/CT de poses de relais avec Arnaud B. et Hervé R.).
Son « rapport » 😉 : 
« Le changement des relais U de Comboire (secteurs : Face Ouest, Sous les bois et Face Sud) est terminé. Environ 30 relais posés.
J’en ai profité pour faire du nettoyage (secteurs Ouest et Face sud essentiellement qui étaient bien envahi par les broussailles).
Il resterait du nettoyage (broussailles) à faire sur le coté droit de la Face sud (juste avant les gros dévers). J’essaierais de faire ça cet hiver, je ferai aussi un point sur l’équipement (quelques vieux relais rouillés sur plaquettes artisanales  vus de loin)…à suivre. »

L’ECI tentera d’organiser une journée collective de nettoyage si besoin au printemps…

En complément, exemple d’un des U supprimé, bien usé par les moulinettes… !!

 
 

Journée « entretien site » 2018 à Espace Comboire

 
Après le Petit Désert en 2016 et les Brieux en 2017, nous proposons cette année de rajeunir le secteur Espace 2000 à Espace Comboire.
Au programme le nettoyage de l’ensemble des voies (1/4 du travail) et le réaménagement des terrasses (3/4 du travail). 
 
La session de mai a du être reportée faute de volontaires, on compte vraiment sur vous cette fois-ci !!!
 

SAMEDI 13 Octobre 2018

Rendez vous à partir de 9h sur place

[google_maps id= »7791″]

 
Aspects pratiques :
– Le café et les croissants seront offerts aux matinaux, et les bières  fournies à la pause , mais prenez quand même à boire et  manger.
– Prévoir casque, gants, sécateur et piochon pour le travail de terrassement et désherbage et le matériel d’escalade pour les voies.
– Pour ceux qui ne sont pas licenciés FFME, l’adhésion d’un jour est possible.
 
Merci pour des questions d’organisation, de signaler votre présence à contact@eci38.fr avant le 5 octobre. 
 
A bientôt donc, sur le terrain, nous l’espérons…
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Ranc de la Marsare : Attention !

Attention si vous voulez aller grimper dans cette falaise située en face des voies du paravalanche (après st-Christophe en Oisans).
En effet, après les chutes de neige très importantes de cet hiver, visiblement les avalanches assez monstrueuses ce printemps  ont laissé quelques séquelles : (nous avons été avertis par un ecéiste ;-))
Nombreuses pierres déposées sur les vires, cailloutis et terre sur les premiers mètres (à vérifier si des premières plaquettes ont été endommagées), quelques écailles fragilisées et pied de voies tourmentés par endroits.
Le site est donc à aborder avec grande prudence et si vous voulez y grimper, amener une balayette !
Ne pas oublier que ce site est du pur terrain d’aventure, pas pour les points et l’équipement qui sont de conception site sportif  mais pour les conditions météos auxquelles est soumis le rocher et qui demandent du jugement au grimpeur au regard de l’état des voies après un hiver comme cette année.
L’équipeur du site, Claude.