Appel des Ouvreurs à destination de l’équipe dirigeante de Camptocamp et pour tous les utilisateurs de Camptocamp (C2C)


C2C comme lieu d’échange d’informations et d’expériences : OUI
C2C comme « éditeur » de topos exhaustifs : NON
L’avenir de nos terrains de jeux en dépend !!!


APPEL DES OUVREURS / ÉQUIPEURS ET DES GRIMPEURS en accord avec cette démarche

Dans ses communications, C2C met en avant le respect dû aux ouvreurs.
Qu’un itinéraire d’escalade ou d’alpinisme puisse être mentionné et décrit, sans qu’il soit fait mention des créateurs de cet itinéraire, voilà qui fait preuve d’un irrespect flagrant vis à vis de ces ouvreurs.
1- Nous demandons que, pour chaque itinéraire d’alpinisme ou d’escalade décrit sur C2C, figure le nom des auteurs de la première ascension. Même chose concernant les sites de couennes, dont les équipes d’ouvreurs  doivent être signalés…

C2C revendique pareillement dans sa communication son respect des topos papiers existants.
Ces informations papiers sont très couramment la seule origine existante pour l’entrée des topos C2C.
Or trop souvent les références bibliographiques sont « oubliées » dans le corps du topo.
2- Nous demandons que les références bibliographiques soient sérieusement traitées par C2C. Sauf rares  exceptions, elles doivent être présentes, et vérifiées.

C2C a l’intention de développer sur son site les descriptifs de sites de couennes.
Décrire certaines caractéristiques d’un site ne pose pas de problème : accès, caractères généraux, nombre de voies, descriptif de certaines voies et commentaires des grimpeurs…
Par contre, le descriptif exhaustif d’un site avec la liste intégrale et ordonnée des secteurs et voies ouvertes, avec parfois plan et croquis à l’appui, est parfaitement contradictoire et concurrentiel avec l’existence de topos papiers, qui souvent, seuls, participent à l’entretien et la maintenance d’un site, et garantissent son avenir.
3- Nous demandons concernant la description de ces sites sportifs une modération programmée par C2C, dont  les modalités pourraient être établies ensemble.

Nous savons que C2C est un collectif disposant de moyens importants, d’une forte équipe de direction, de modérateurs nombreux : les demandes ci-dessus peuvent aisément être prises en compte, ce qui éviterait un conflit fort couteux pour tous en énergie, et fort dommageable pour l’image de C2C.
Grenoble, février 2017

Suite à notre entrevue avec les dirigeants de C2C le 17 février, nous avons eu confirmation de la volonté de C2C de mettre à disposition à terme, des topos complets et exhaustifs aussi bien des sites de couennes que des grandes voies, de toutes les régions. Ce projet nous paraît très différent de celui sur lequel C2C a bâti sa réputation, un site d’échange, de partage, et de compléments d’information.
4- Nous demandons à C2C de renoncer à ces topos exhaustifs, couennes ou grandes voies, car cela met gravement en danger la pérennité de nos terrains de jeu, en étant clairement concurrentiel avec les topos papiers  ou numériques qui servent directement  à l’équipement et à la maintenance.

Grenoble, avril 2017


Plus d’infos: 

  1. la lettre explicative
  2. l’historique des échanges avec Camp2Camp
  3. Les derniers articles et infos

Voir la liste des signataires…


Signature de l'appel


NOM en majuscules + Prénom, SVP

Département en toutes lettres, SVP

Soyez concis, SVP