Jean-Michel CAMBON Oisans Nouveau, Oisans Sauvage

Cette page donne les informations liées aux rééquipements opérés sur l’Oisans et les massifs annexes.
Pour les voies nouvelles, elles figurent et figureront pour la plupart dans les Roc-infos, ou le menu Topos réservé aux adhérents sur ce site.

Ces infos ne sont pas destinées à être reproduites ailleurs. Vous pouvez cependant utiliser ce lien, pour pointer vers cette page:
https://www.eci38.fr/oisans-nouveau-oisans-sauvage-jean-michel-cambon/
Pour toute autre demande, merci de me contacter via le formulaire de contact.


Maintenances et rééquipements 2019 :
Nota : tous rajouts en goujons et plaquettes inox…

La Maye (2400 m), face sud :
La Marre Maye (Yves Ghesquiers/Cambon Sylvain et JM, 1989) 
Il s’agit de la Maintenance des 30 ans :
– rééquipement très complet de cette voie, en 4 séances du mois de juin. Modification de certains passages, avec rajout et/ou déplacement de points…
– Et création de 3 variantes :
Variante L1 : départ en 5c, 15 m à gauche de la L1 d’origine (6b tordu !), et R1 nouveau. Suite L1 inchangée. Variantes L2 et L3, à droite du tracé original dans la dalle blanche : L2 bis, 5c ; L3 bis, 5c/6a.
Désormais, grâce à ces 3 variantes possibles, le niveau de la voie devient très homogène dans le 5c soutenu…


Tête Sud du Replat (3429 m), face Sud :
Replat c’est beau (Olivier Mansiot/Cambon Sylvain et JM, 1999).
Il s’agit de la Maintenance des 20 ans, menée par Bernard Parent (un formidable compagnon !) et JMC, septembre 2019 :
– Rajout d’une L0 (retrait névé), quelques spits cassés remplacés, qqs chutes sur relais en moins ; des relais renforcés, et sortie au sommet possible, permettant le cas échéant aux grimpeurs du Pilier Chèze une redescente en rappels dans la Replacébo…
Un ensemble remarquable, plutôt à faire avant le mois d’août, avec une approche facilitée par la présence de neige…


Tourelles des Rochers de l’homme (1700 m), Belledonne Sud
Couci-couça :
– reprise complète des 2 longueurs de cette voie, en piteux état (rouille importante)
– Quelques modifications, pour un parcours plus confortable. Et un parcours bien centré sur le 5c (+)

Coup de Blanc : 
– reprise partielle de cette petite voie de 3 longueurs.
– Une L1 mieux protégée ; une L2 modifiée, avec un crux en 6a plus aimable ; et une L3 finale, où le 6a n’est plus obligatoire…


Sites d’Ailefroide, Contreforts du Pelvoux, secteur Poire
Les montagnards sont las (Sylvain Cambon et JM, 1990)
C’est donc de la Maintenance des 30 ans qu’il s’agit :
Une voie avec beaucoup de passages de 5c et de 6a, souvent plutôt mal protégés… Et des « curiosités » : ainsi une L2, où j’avais trouvé malin de passer de points en points en plaçant de longues sangles, toujours en place et vraiment pourries de chez pourries…
Au total, 8 longueurs, une belle entreprise dans ce degré béni des Dieux sur le site d’Ailefroide : le 5c/6a.

La Bolognèse (Dominique Stumpert, 1984)
Reprise de la Bolognèse : délaissée à cause d’un équipement obsolète :
6/7 longueurs de nouveau bien fréquentables, avec une L1 nouvelle, début 20 m sur la droite, même départ que la Belle Lisse Poire (dont la L2 expo a été elle aussi reprise…)


Pic Sans Nom, Pilier nord
Big Tower is Watching You
(Cambon Sylvain et JM / Hervé Guigliarelli/ Olivier Mansiot, 1999)

En 1976, un éboulement a eu lieu à la base de cette voie, …. avec de plus un retrait glaciaire conséquent : 45 m !!!
– Ouverture à côté de l’éboulement d’un trio de longueurs :
– L0 toute neuve de 30 m, en diagonale à gauche, pour trouver le R0 ; L1 nouvelle sur 20 m, puis jonction avec la L1 d’origine ; L2 neuve sur 20 m, tracée juste à gauche de la partie touchée par l’éboulement ; et désolé, une bonne dizaine de points d’A0. La suite est inchangée (en notant encore un mini-éboulement dans la L4, réparé…
– Puis vérification jusqu’au R5, RAS…

Tout cela en 2 journées bien denses, et avec l’aide inestimable d’Yves Rogez (il désirait voir « comment ça se passait », sa curiosité fût totalement satisfaite !), et de Babeth Rambaud.
A noter les 3 heures d’approche farcie de pierres du terrible Glacier Noir -jadis, on cheminait sur des névés permanents… Mais il eut été dommage de ne pas reprendre cet itinéraire typé « Face Nord », qui est la seule voie équipée et à l’abri des chutes de pierres de tout ce bassin Nord.