ReBLAM

Après une première visite diagnostic et le déséquipement du bas des voies BLAM et LILOO, nous y sommes revenus pour tracer un nouveau départ permettant de rejoindre la piscine bien agréable par cette chaleur. L’éboulement cataclysmique dont les voies ont soufferts étant probablement d’amplitude maximale, nous avons pu choisir un tracé plus abrité pour le bas de la voie. Le haut de la voie, après la piscine est intact.

En deux séances nous avons équipé 5 nouvelles longueurs et conservé après modification l’ancienne 1ère longueur (nostalgie?). A présent l’itinéraire est un peu plus « biscornu » mais profite d’un rocher très intéressant permettant une escalade un peu plus soutenue et homogène dans le 5b environ. Le tracé sur la photo permet de ne pas s’égarer.
L’ensemble est équipé dans le même esprit que l’original à savoir tous les pas sont protégés, le chemin identifiable mais un peu plus light dans le facile. A noter un nouveau départ de  L10 après la piscine plus à l’abri du « pissat » (l’ancien départ a été conservé car très sympa quand le ruisseau est à l’étiage).

Pour le retour « officiel » (car on en a entendu des conneries sur C2C !!!, cf B(u)B(u)king) se reporter au tracé sur la photo, le bas ayant changé. Dans tous les cas nous n’avons pas encore trouvé le meilleur chemin (= le moins galère) pour l’aller-retour au parking, si d’aventure quelqu’un trouve (et l’indique par des cairns), nous sommes preneurs. Pour info, vous pouvez trouver les généralités sur la voie dans l’excellentissime topo de Jean-Michel Cambon « Oisans nouveau, Oisans sauvage » livre ouest, nouvelle édition,  the »holly bible »,  l’humour en plus.
Au fait le nom de la voie en a pris un coup lui aussi ,à présent la voie s’appelle « ReBLAM ».
Stéphane.

 
 
 

Topo numérique DÉSERT DE L’ÉCUREUIL !!

pub Desert Ecureuil ClimbingAway

DISPONIBLE sur CLIMBING AWAY !
On nous a longtemps « reproché” l’absence de mise à jour du topo du Désert de l’Ecureuil.On nous a aussi dit que c’est pour combler cette lacune que C2C tenait, malgré notre opposition ferme, à entrer les lignes chez eux !
Il faut savoir que c’était le choix de l’équipeur en accord avec l’ECI de ne pas publier (et pas sur c2c) la 2ème partie du site tant qu’il n’avait pas terminé l’équipement,  un choix qui se respecte ! (1ère partie présente dans Ze topo)
Mais le jour J est arrivé :
LE TOPO COMPLET est donc désormais disponible sur l’ appli CLIMBING AWAY : appli sous Apple ou Android à télécharger … d’urgence pour ceux qui ne l’ont pas encore !! 😉
CLIMBING AWAY (https://climbingaway.fr) propose des topos éthiques, leur appli est super bien faite, et les mises à jour seront gratuites ( projets à boucler pour l’équipeur )
Merci d’avance si vous achetez ce topo à 3,49 € :
     l’ECI ayant des moyens suffisants actuellement grâce à l’augmentation de ses adhérents (merci à eux !!),
les bénéfices  sur ce topo, seront intégralement reversés pour l’équipement des falaises.
A savoir qu’en février 2019, tous les projets sont bouclés, et la mise à jour est à faire sur votre topo de l’appli !

 
 

L’APPEL DES OUVREURS

Appel des Ouvreurs à destination de l’équipe dirigeante de Camptocamp et pour tous les utilisateurs de Camptocamp (C2C)


C2C comme lieu d’échange d’informations et d’expériences : OUI
C2C comme « éditeur » de topos exhaustifs : NON
L’avenir de nos terrains de jeux en dépend !!!


APPEL DES OUVREURS / ÉQUIPEURS ET DES GRIMPEURS en accord avec cette démarche

 

Dans ses communications, C2C met en avant le respect dû aux ouvreurs.
Qu’un itinéraire d’escalade ou d’alpinisme puisse être mentionné et décrit, sans qu’il soit fait mention des créateurs de cet itinéraire, voilà qui fait preuve d’un irrespect flagrant vis à vis de ces ouvreurs.
1- Nous demandons que, pour chaque itinéraire d’alpinisme ou d’escalade décrit sur C2C, figure le nom des auteurs de la première ascension. Même chose concernant les sites de couennes, dont les équipes d’ouvreurs  doivent être signalés…

C2C revendique pareillement dans sa communication son respect des topos papiers existants.
Ces informations papiers sont très couramment la seule origine existante pour l’entrée des topos C2C.
Or trop souvent les références bibliographiques sont « oubliées » dans le corps du topo.
2- Nous demandons que les références bibliographiques soient sérieusement traitées par C2C. Sauf rares  exceptions, elles doivent être présentes, et vérifiées.

C2C a l’intention de développer sur son site les descriptifs de sites de couennes.
Décrire certaines caractéristiques d’un site ne pose pas de problème : accès, caractères généraux, nombre de voies, descriptif de certaines voies et commentaires des grimpeurs…
Par contre, le descriptif exhaustif d’un site avec la liste intégrale et ordonnée des secteurs et voies ouvertes, avec parfois plan et croquis à l’appui, est parfaitement contradictoire et concurrentiel avec l’existence de topos papiers, qui souvent, seuls, participent à l’entretien et la maintenance d’un site, et garantissent son avenir.
3- Nous demandons concernant la description de ces sites sportifs une modération programmée par C2C, dont  les modalités pourraient être établies ensemble.

Nous savons que C2C est un collectif disposant de moyens importants, d’une forte équipe de direction, de modérateurs nombreux : les demandes ci-dessus peuvent aisément être prises en compte, ce qui éviterait un conflit fort couteux pour tous en énergie, et fort dommageable pour l’image de C2C.
Grenoble, février 2017

Suite à notre entrevue avec les dirigeants de C2C le 17 février, nous avons eu confirmation de la volonté de C2C de mettre à disposition à terme, des topos complets et exhaustifs aussi bien des sites de couennes que des grandes voies, de toutes les régions. Ce projet nous paraît très différent de celui sur lequel C2C a bâti sa réputation, un site d’échange, de partage, et de compléments d’information.
4- Nous demandons à C2C de renoncer à ces topos exhaustifs, couennes ou grandes voies, car cela met gravement en danger la pérennité de nos terrains de jeu, en étant clairement concurrentiel avec les topos papiers  ou numériques qui servent directement  à l’équipement et à la maintenance.

Grenoble, avril 2017


Plus d’infos: 

  1. la lettre explicative
  2. l’historique des échanges avec Camp2Camp
  3. Les derniers articles et infos