AUDIT des SNE : le bilan !!!

 GESTION des Sites Naturels d’Escalade SNE en France / Bilan de l’audit/Incidence des topos locaux :  c’est sur  le facebook du CADO

N’hésitez pas à lire le bilan complet ,
gros travail réalisé par Thierry Souchard notamment, et merci à toutes les personnes, CT, clubs qui ont répondu !

C’est très instructif, lisez  et  partagez !

 

 

 

 

Espace 2000 inaccessible le 13 octobre

L’ECI vous informe d’une journée d’entretien et d’aménagement sur le site d’Espace 2000 à Espace Comboire :

Secteur Espace 2000
samedi 13 octobre 2018

[google_maps id= »7791″]

 

Ce secteur sera donc inaccessible pour grimper toute la journée !

Merci de votre compréhension, et merci d’avance aux Ecéistes pour leur participation !

Au programme, nettoyage de l’ensemble des voies faciles et réaménagement des terrasses secteurs droite et gauche. Nettoyage au pied des voies, changement des maillons relais si nécessaire.

A bientôt, sur le terrain !!

 
 
 

EFFONDREMENT dans la voie « Faites Souffrir les Marmottes »

Ayant refait cette voie dimanche 09 septembre, (Roche St-Michel), je me suis rendu compte qu’un surplomb d’1m3 au départ de L2 s’était effondré (là où on démarrait dans l’arbre) !
Du coup ça a tout « pouillé » en dessous (dont L1) et tout n’est pas sain encore
Je déconseille de faire la voie en ce moment, le temps de cleaner tout ça (je projette de modifier L1 du coup). C’est bien crado pétouilleux…
Evidemment c’est tout en bas, galère, sinon ça aurait été trop simple !
Olivier Dutel.
 

Ranc de la Marsare : Attention !

Attention si vous voulez aller grimper dans cette falaise située en face des voies du paravalanche (après st-Christophe en Oisans).
En effet, après les chutes de neige très importantes de cet hiver, visiblement les avalanches assez monstrueuses ce printemps  ont laissé quelques séquelles : (nous avons été avertis par un ecéiste ;-))
Nombreuses pierres déposées sur les vires, cailloutis et terre sur les premiers mètres (à vérifier si des premières plaquettes ont été endommagées), quelques écailles fragilisées et pied de voies tourmentés par endroits.
Le site est donc à aborder avec grande prudence et si vous voulez y grimper, amener une balayette !
Ne pas oublier que ce site est du pur terrain d’aventure, pas pour les points et l’équipement qui sont de conception site sportif  mais pour les conditions météos auxquelles est soumis le rocher et qui demandent du jugement au grimpeur au regard de l’état des voies après un hiver comme cette année.
L’équipeur du site, Claude.